Projets majeurs

Dernière mise à jour : 2017/05/03

PROLONGEMENT DU RÉSEAU D'ÉGOUT VILLAGE

Les propriétés situées entre les adresses civiques 1790 et 1930, route 222 peuvent désormais procéder au raccordement au réseau d'égout Village. Pour ce faire, les propriétaires n'ont qu'à prendre rendez-vous auprès du service de l'urbanisme pour faire une demande de permis, au coût de 80 $. Toutes les informations techniques et exigences relatives aux travaux, matériaux et équipements requis seront remises au moment de compléter l’émission du permis. Le choix de l’entrepreneur est laissé à la discrétion des propriétaires.

Contrat permettant de compléter les travaux
La Muinicipalité a octroyé le contrat permettant de compléter les travaux de prolongement et branchement du réseau sanitaire Village sur la route 222 en assemblée, le 1er mai dernier. L'entrepreneur, Les Entreprises Delorme, procèdera aux derniers travaux au cours des prochaines semaines. Compte tenu des prix soumis, la Municipalité s'attend à des dépassements de coûts par rappot au règlement d'emprunt adopté en 2014. Ce faisant, un second règlement sera adopté à la fin des travaux pour couvrir les frais excédentaires.  


prolongement du réseau d'égout Montjoie, rue des pins Ouest

En date du 15 juillet 2016, le Règlement no 607 autorisant le prolongement du réseau d'égout Montjoie, rue des Pins et un emprunt de 133 000 $ pour en payer le coût a été approuvé par le MAMOT. Ce faisant, la municipalité a mandaté la firme d'ingénierie à la conception des plans et devis requis. 

Les travaux devraient avoir lieu en début d'été, l'appel d'offres pour la réalisation étant lancé sur SÉAO le 10 mai 2017. 


Construction de réseaux d'ÉGOUTS ET d'AQUEDUC AU PETIT LAC BROMPTON ET LAC DESMARAIS 

À la suite d'un appel d'offres public, la municipalité a octroyé le contrat de services professionnels pour l'élaboration des plans et devis et l'évaluation des coûts du projet à Tetra Tech QI inc. La réalisation des plans et devis est actuellement en cours. 

Une fois les plans et devis complétés et le coût des travaux estimé, les Associations de lacs visées tiendront une assemblée avec leurs membres. Avec l'appui favorable des secteurs, un appel d'offres pourra être publié. Parallèlement, un règlement d’emprunt devra être adopté par le conseil municipal et approuvé par le Ministère des Affaires municipales et Occupation du territoire (MAMOT).

Présentation publique du 5 juillet 2017

Lors de la présentation, nous avons indiqué que peu de résidences étaient équipées du système Bionest dans le secteur; ces informations étaient tirées d’un sondage réalisé en 2013. Or, il semble qu’on retrouve de plus en plus de ces installations sur notre territoire. En aucun cas, la municipalité n’avait l’intention de nuire à la réputation de Bionest et de ces distributeurs. Toutes nos excuses.

Nous avons aussi affirmé que « les fosses scellées ne font plus partie des systèmes d’épuration prescrits par le MDDELCC depuis 2015, ( voir le Règlement sur l’évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées Q-2, r. 22  et le Guide technique – Traitement des eaux usées des résidences isolées –Partie B) ».

Suite à un commentaire soumis, après la séance, par une source bien informée, à l’effet que le règlement provincial avait récemment été modifié, nous avons pris soin de valider cette information. Nous confirmons qu’effectivement, depuis le 26 avril 2017, une modification au règlement est entrée en vigueur. Dorénavant, la mise en place d’une fosse de rétention à vidange totale (fosse scellée) est de nouveau possible, sous certaines conditions (voir l’article 66 du Règlement sur l’évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées Q-2, r. 22) sur recommandation d’un professionnel accrédité (technologue professionnel ou ingénieur).

Pour en savoir plus : 


Contournement de la butte du chemin Marois

Suite à l'adjudication du contrat à Excavation Steve Leblanc, en janvier 2017, les travaux de construction et de réfection du chemin Marois débuteront en mai pour se terminer avant les vacances de la construction (22 juillet 2017). Aucune entrave majeure n'est prévue durant les travaux, la circulation devant être maintenue en tout temps dans le secteur. Les résidents du secteur demeureront informés des différentes étapes du projet, et ce, via courriel et téléphone.


PAVAGE DES BOISÉS ST-DENIS (PHASE 1)

Le 1er mai, le conseil municipal a procédé à l’adoption du Règlement no 635 autorisant le pavage des rues du développement Boisés St-Denis et un emprunt de 566 000 $ pour en payer le coût. 

Les sondages menés en 2015 et 2016 auprès des résidents du secteur, pour connaître leur intérêt à procéder à ces travaux, étaient basés sur des estimations plutôt que sur des coûts réels. Entretemps, la Municipalité a procédé à un appel d’offres et le montant de l’emprunt estimé à 566 000 $ comprend le prix soumis (449 000 $), les autres frais afférents ainsi que des imprévus de l’ordre de 10 %.  

Après réflexion et analyse, le pavage des rues de ce secteur sera effectué sur une largeur de 6,8 mètres (les accotements demeureront gravelés) pour un coût au mètre linéaire estimé à 74,75 $. En moyenne, comme les résidences de votre secteur comptent un frontage de 62 mètres, cela représente un coût estimé total de 4 634,50 $. À la discrétion de chacun, ce montant pourra être payé comptant ou financé à même le compte de taxes, et ce, pour une période de 20 ans au coût moyen annuel estimé à 356,23 $.

Il est possible de s'opposer au Règlement no 635 et demander la tenue d’un référendum sur ce dernier, en venant signer le registre qui sera ouvert à l’hôtel de ville de 9 h à 19 h, le mardi 30 mai prochain. 

Météo
Carte de la municipalité
Nos partenaires
Desjardins
Le Saint-Denisien