FAQ - Projet des bâtiments municipaux

Cliquez sur les questions pour voir les réponses associées

Projet des bâtiments municipaux

  • Comment le projet contribuera à améliorer les services aux citoyens?

    Il s'agit de la raison d'être même du projet. De façon concrète, le projet contribuera à améliorer les services aux citoyens de quatre principales façons :

    • Le complexe permettra d'abord un meilleur aménagement de l'organisation municipale pour y tenir les rencontres du Conseil, des rencontres inter-services et y installer du personnel essentiel afin de répondre adéquatement aux besoins d'une population en forte croissance.
    • La plus grande disponibilité de salles permettra d'organiser une plus grande variété d'activités pour la population. Les organismes reconnus y trouveront aussi du rangement pour entreposer leur matériel en sécurité et à portée de main pour leurs rencontres et activités.
    • Le bureau de poste et la bibliothèque municipale bénéficieront de locaux plus spacieux et adaptés à l'intérieur du nouveau complexe ou du centre communautaire réaménagé, suivant les plans qui seront définis en collaboration avec le milieu.
    • Enfin, la nouvelle caserne d'accueillir adéquatement les pompiers de garde lorsque la brigade sera organisée pour ce faire. La présence accrue en caserne permettra de réduire de manière significative le temps de réponse des pompiers et premiers répondants et d'assurer une meilleure couverture du territoire tant en matière d'incendie que pour les urgences médicales.
  • Quels sont les travaux envisagés au centre communautaire et à quoi serviront-ils?

    Les travaux visent un réaménagement du centre communautaire de manière à accroître l'offre globale en locaux sécuritaires et adaptés pour la conduite d'activités et de services à la population.

    En date d'aujourd'hui, il est prévu notamment d'offrir des locaux plus spacieux et adaptés pour le bureau de poste et la bibliothèque municipale. Une entrée sera aménagée pour le sous-sol de même qu'un accès extérieur pour faciliter le déchargement des camions de la poste, sans nuire au passage des clients qui passent par devant.

    Les plans plus détaillés feront l'objet d'échanges avec le groupe de travail représentatif du milieu.

  • Est-ce que toutes les alternatives raisonnables ont été examinées pour établir que le projet est la meilleure option?

    Après trois ans de rencontres exploratoires et d'études indépendantes, le projet de modernisation des bâtiments municipaux ressort comme l'option la plus optimale et responsable sur le plan des coûts, des besoins et de la sécurité.

    Diverses avenues et concepts ont pu être examinés depuis 2018, notamment : l'utilisation de bâtiments existants ailleurs sur le territoire, le partage de services avec d'autres municipalités, la mise aux normes du bâtiment actuel abritant l'hôtel de ville et la caserne, ainsi que la démolition (et reconstruction) du centre communautaire. Ces recherches ont permis de conclure en l'absence d'alternatives viables sur le plan des coûts et des besoins.

  • Les bâtiments proposés sont-ils comparables (en coût et en superficie) à d'autres municipalités similaires à Saint-Denis-de-Brompton?

    Les bâtiments proposés sont comparables (en coût et en superficie) à d'autres municipalités similaires.

    Lors des travaux exploratoires, plusieurs hôtels de ville et casernes ont été visités afin d'aider à définir un projet qui soit comparable à ce qui se fait ailleurs dans des municipalités similaires à Saint-Denis-de-Brompton (sur le plan des coûts et des superficies). Un suivi régulier des projets municipaux a également été effectué de manière à rester à l'affût en cours de planification du projet.

    Il est important toutefois de souligner la volonté exprimée par plusieurs citoyens et intervenants du milieu que le projet soit une source de fierté et devienne un élément distinctif de l'identité de Saint-Denis-de-Brompton.

  • Le nombre d'employés actuels et à venir à la Municipalité est-il comparable à d'autres municipalités de taille similaire?

    Suivant les vérifications qui ont été effectuées à cet effet, il est possible d'affirmer que l'organisation municipale est en rattrapage tant sur le plan des effectifs que celui des bâtiments, en comparaison à d'autres municipalités de taille similaire.

    Divers postes seront ainsi à pourvoir dans les prochaines années, notamment : un responsable des communications, un contremaître pour les travaux publics, un ou des inspecteurs, etc. Certains besoins ont déjà été identifiés dans le cadre d'une étude indépendante réalisée en 2019. D'autres ont été cernés plus récemment au cours de l'exercice d'optimisation des travaux publics amorcé avec ce conseil.

  • Quelles sont les mesures envisagées pour veiller à ce que les nouveaux locaux demeurent accessibles au plus grand nombre?

    Diverses mesures sont envisagées à cet effet, notamment : des aménagements pour permettre un accès sécurisé en dehors des heures normales d'ouverture des bureaux municipaux ainsi que des ententes avec les organismes communautaires. Des contrats de prêt ou de location seront accordés aux organismes reconnus pour l'entreposage de leurs biens et leur utilisation récurrente des locaux. Les réservations ponctuelles pourront être centralisée dans un système de réservation en ligne.

    Les modalités d'accès feront l'objet de discussions avec le groupe de travail représentatif du milieu pour veiller à répondre aux attentes.

  • Est-ce que l'importance grandissante du télé-travail est prise en compte par la Municipalité dans l'évaluation des besoins en locaux?

    La réalité du télé-travail a été prise en compte dans l'évaluation des besoins.

    L'année 2020 a en effet permis de constater les bienfaits, mais aussi les limites du télé-travail à l'échelle de l'organisation municipale. Pour des raisons d'efficacité et de services aux citoyens, cette expérience a permis de constater que le télé-travail n'est pas une solution optimale pour tous les employés de bureau, mais doit être plutôt considérée comme faisant partie d'un éventail de mesures qui peuvent contribuer à améliorer la viabilité à long terme des installations proposées.

    Enfin, le recours même significatif au télé-travail n'enlève pas la nécessité de procéder à l'aménagement de nouveaux locaux en raison du contexte de forte pénurie qui perdure depuis plusieurs années et de la croissance des effectifs.

  • Quel est le coût du projet et comment celui-ci sera financé?

    Bâtir un projet responsable sur le plan des coûts fait partie des orientations générales depuis les premières discussions tenues en 2018, que ce soit au niveau de la planification du chantier de construction, de la sélection des matériaux qui seront privilégiés, ou encore du concept architectural qui permettra une grande polyvalence dans l'utilisation des bâtiments.

    Ce travail préalable d'optimisation permet d'évaluer le coût du projet à 5,5 millions de dollars. Ce montant sera financé par règlement d'emprunt.

    Le remboursement de l'emprunt devrait s'échelonner sur 35 ans, ce qui correspond au moins à la durée de vie utile du bâtiment. De cette manière, le citoyen d'aujourd'hui paie sa part, et pas celle des citoyens futurs. Puisque le remboursement de l'emprunt se fera en fonction de l'évaluation foncière, la proportion assumée par chaque citoyen tendra à diminuer à mesure que de nouveaux citoyens viennent s'installer à Saint-Denis.

    Sur une base préliminaire, voici quel est l'impact anticipé sur le compte de taxes des citoyens :

    • Emprunt de 5,5 M$ sur 35 ans = 27,40$ pour chaque tranche de 100 000$ d'évaluation
    • Évaluation moyenne d'une résidence à Saint-Denis-de-Brompton : environ 350 000$
    • Impact sur le compte annuel de taxes de la résidence moyenne (en 2024) : 95,90$

    Comme mentionné dans la rubrique « Portrait actuel de la situation », le rôle d'évaluation foncière de la municipalité a plus que doublé en dix ans (105,34%) ce qui offre un cadre financier enviable. Saint-Denis-de-Brompton fait par ailleurs partie des municipalités ayant les meilleurs indices de vitalité au Québec (35e sur près de 1000 municipalités au Québec). Cette situation permet d'aborder le financement du projet de manière responsable et raisonnable.

  • Qu'adviendra-t-il de la bibliothèque municipale?

    Le projet prévoit réaménager et doubler la superficie de la bibliothèque actuelle.

    C'est une bibliothèque très achalandée en comparaison avec les autres municipalités de la région. Le personnel continue d'y développer des activités et la vie communautaire et culturelle pourra s'y exprimer de plus en plus (ex. : événements culturels, projections de films, vernissages, expositions, etc.).

  • Est-ce que les bâtiments seront conçus pour permettre un accès universel?

    L'accès universel aux bâtiments fait partie du concept du projet. Les personnes à mobilité réduite pourront désormais avoir accès à tous les bâtiments publics plus aisément.

  • Est-ce que la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur de la construction ainsi que la hausse des prix des matériaux ont été prises en compte dans l'estimation des coûts du projet ?

    Comme indiqué à la rubrique « Vision derrière le projet », bâtir un projet responsable sur le plan des coûts fait partie des orientations générales depuis les premières discussions tenues en 2018, que ce soit au niveau de la planification du chantier de construction, de la sélection des matériaux qui seront privilégiés, ou encore du concept architectural qui permettra une grande polyvalence dans l'utilisation des bâtiments.

    Le travail de conception préliminaire du projet a permis de mettre à contribution un ensemble de parties prenantes, dont des entrepreneurs présents et actifs dans le secteur afin d'optimiser la faisabilité technique et économique du projet, en prenant en compte le contexte actuel.

    Nous explorerons également la pertinence d'offrir aux entrepreneurs et fournisseurs locaux de mettre l'épaule à la roue en leur donnant l'opportunité d'obtenir des contrats de gré à gré, le tout, conformément aux prescriptions de la loi, évidemment.