Portrait actuel de la situation : un projet nécessaire

Portrait actuel de la situation : un projet nécessaire

Depuis 10 ans, Saint-Denis-de-Brompton connaît une croissance importante, tant sur le plan démographique et sur le plan de la vitalité économique.

  • Depuis les 10 dernières années, la municipalité a connu une augmentation de la population de 39,37%, soit près de cinq fois plus que la Ville de Sherbrooke pour la même période.
  • Le rôle d'évaluation foncière de la municipalité a plus que doublé en dix ans (105,34%) ce qui offre un cadre financier enviable.
  • Saint-Denis-de-Brompton fait partie des municipalités ayant les meilleurs indices de vitalité[1] au Québec (35e sur près de 1000 municipalités au Québec).
  • La croissance démographique est surtout caractérisée par l'arrivée massive de nouvelles familles. Saint-Denis-de-Brompton figure au 3e rang sur les 66 communautés estriennes avec la plus grande proportion d'enfants de 0-14 ans.[2]

Développement résidentiel depuis 10 ans à Saint-Denis-de-Brompton 

Sur cette même période, l'organisation municipale a fait tous les efforts pour maximiser l'utilisation des bâtiments existants et en les adaptant lorsque possible. Cette approche, qui se voulait responsable, a permis d'arriver à quatre principaux constats :

  • La pénurie de salles adaptées pour la tenue de rencontres entraîne de nombreux déplacements des équipes d'un bâtiment à l'autre représentant plusieurs interruptions de services et une perte d'efficacité notable.
  • La caserne actuelle, construite en 1970 et agrandit à trois reprises, coïncide avec un modèle de plus en plus désuet de service de protection d'incendie et qui consiste à faire appel à des pompiers en garde à partir de leur domicile ou de leur lieu de travail. Ce modèle entraîne des difficultés multiples et démontrées au niveau de la rétention du personnel, de la coordination du travail, de la formation des équipes et, ultimement, du temps de réponse lors d'urgence.
  • La non-conformité du bâtiment actuel (qui abrite l'hôtel de ville et la caserne de pompiers) est multiple et démontrée par des études indépendantes. Les situations de non-conformité concernent notamment des enjeux de sécurité liés aux usages, à la vétusté des infrastructures, aux accès et aux structures du bâtiment. Ce sont des éléments majeurs qui rendent la mise aux normes difficiles et coûteuses, et ce, sans offrir de solution pour les besoins d'espaces additionnels. Ces études ont aussi fait prendre conscience d'enjeux sanitaires à surveiller et reliés à la qualité de l'air, à la vermine et aux moisissures, une situation qui accroît la nécessité de procéder à des changements.
  • Il n'est plus possible aujourd'hui d'accueillir adéquatement de nouveaux employés dans l'hôtel de ville ou dans les autres locaux en location, en dépit des besoins grandissants d'une municipalité vibrante comme Saint-Denis-de-Brompton.

Un constat s'impose donc en 2020 : l'organisation municipale est en situation de rattrapage, tant sur le plan des effectifs que celui des bâtiments. Pour poursuivre une croissance harmonieuse, des actions sont nécessaires dès maintenant, avec le souci de construire ensemble pour demain.

[1] Indice qui considère la croissance démographique, le niveau de vie (revenu médian) et le marché du travail (taux de travailleurs).
[2] Observatoire estrien du développement des communautés (2018).